Du retail au web #3 : Comment faire face à ses doutes ?

Les choses n’avancent pas comme vous voulez ? Votre motivation s’essouffle de jour en jour ? Et oui… l’euphorie passe. Les journées ne durent pas 48h, bosser à la maison a des avantages mais aussi des inconvénients. #phase3 : le doute.
Et c’est là qu’on se dit qu’on y arrivera pas, que c’est trop dur et que ça ne marchera jamais ! Alors comment faire face à ses doutes ? Et comment se remotiver ?

1- On fait une pause

On se pose et on se repose. La démotivation arrive souvent parce qu’on est fatigué et parce qu’on a trop tiré sur la corde. Comme expliqué dans le deuxième épisode, l’euphorie nous pousse à faire plein de projets et à tout commencer en même temps. Faire une pause permet de faire le point sur ce qui a été fait et ce qu’il reste à faire et, plus important, de se reposer pour retrouver l’énergie qui nous manque.

2- On se remet en forme

Manger sainement, faire du sport, bien dormir, voir du monde…
Aller voir un naturopathe pour faire le point sur votre petite forme si besoin. Cela peut vous aider à vous remettre sur pieds et à prendre de bonnes habitudes.
Définissez les habitudes que vous voulez prendre et challengez-vous ! Je vous conseille le programme de Georgia « Je réinspire ma vie » pour vous guider. #jemereinvente

3- On fait le point sur ses réussites

Vous avez certainement déjà accompli plein de belles choses depuis le début de votre projet. En faire la liste peut être un bon moyen de regonfler son ego et de se redonner la pêche ! Prenez votre plus belle écriture et affichez-la dans un endroit où vous la voyez tous les jours.

4- On se rappelle son objectif

On ne lâche pas sa plume et on réécrit son (ses) objectif(s) pour les avoir bien en vue tous les jours. On n’hésite à noter pourquoi on veut les atteindre et ce que ça va nous apporter. Rien de tel pour se rappeler où on veut aller et pourquoi on fait tout ça. On a rien sans rien !

5- On change son organisation

On arrête de se jeter dans le travail sans réfléchir et on planifie. On programme les temps de travail, mais aussi les temps de pause, les sorties entre amis, le sport ,…
Il faut tout noter pour s’obliger à sortir et à se bouger.

Voilà mes quelques petits conseils pour que vos doutes ne prennent pas une place trop importante. Vous en avez peut-être d’autres ? N’hésitez pas à les partager en commentaires, nous serions ravie de vous lire.

Et surtout n’oubliez pas, il y a un temps pour tout !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s